Gérer la douleur grâce à l’hypnose

 

Il ya deux types de douleurs à identifier :

  • Les douleurs aigues
  • Les douleurs chroniques.

Les douleurs aigues ont un intérêt : elles informent d’une situation qu’il ne faut pas aggraver.

Par exemple, vous tombez et vous faites une grosse entorse ; la douleur vous oblige à ne pas marcher et évite ainsi que vous aggraviez la situation.

Ce type de douleur ne doit pas être supprimée par l’hypnose, sauf ponctuellement pour permettre de soulager une personne le temps d’être prise en charge par un médecin.

 

Les douleurs chroniques n’ont guère d’intérêt ; la plupart du temps elles sont comme une cicatrice d’un évènement.

Vous vous étiez fait une entorse, le médecin a indiqué que votre cheville est parfaitement remise et que vous pouvez reprendre une vie normale ; pourtant il arrive que votre cheville soit douloureuse, sans raison, sans avoir forcé dessus. Ce type de douleur n’est pas utile et l’hypnose peut vous en débarrasser.

Il peut être utile aussi après avoir travaillé ensemble en hypnose, d’apprendre l’autohypnose ceci afin d’être à même de gérer des crises douloureuses.

C’est particulièrement utile pour les personnes souffrant de fibromyalgie ou de myasthénie.

Une fois encore je rappelle que l’hypnose ne se substitue à aucun diagnostic ni traitement médical.

Découvrez les applications de l’hypnose.

Système nerveux corps humain

Questions ou prise de rdv

Remplissez le formulaire ci-dessous.

Ou appelez au 06.61.55.15.74